Clotilde MARY VOISIN

AnneValluy_Gp-056p.jpg
  • LinkedIn
  • lepetitjournal.com

Co-listière engagée pour l'élection des Conseillers des Français de l'étranger prévue initialement en juin 2020, j'ai depuis quitté Singapour avec ma famille pour le Luxembourg... J'ai laissé ma place à Isabelle Larche qui apporte sa belle énergie et son dynamisme au service des Français de Singapour.  Je soutiens pleinement l'équipe de Trait d'Union des Français de Singapour

Au Luxembourg, je suis de nouveau engagée dans ces élections au sein de la liste "La droite au Luxembourg" .  J'ai choisi de continuer mon combat ici car les Français de l'etranger sont une grande famille ! J'ai d'ailleurs retrouvé au Luxembourg l'un de mes anciens co-listiers de Dubai qui sera également sur notre liste...

J’ai 41 ans, je suis née à Paris. Ma mère d'origine arménienne née au Liban est arrivée en France avec la guerre civile, mon père est ouvrier. Je suis mariée et mère de jumelles, dont l'une est atteinte d'autisme.

 

J’ai un Master en développement international des PME/PMI de l’IAE de Caen et une maitrise de gestion, ce qui m’a permis de faire ma première expatriation en étudiant un semestre au Japon à Osaka en 2004.

 

J’ai travaillé en France dans un service export et je me suis ensuite expatriée à Dubaï fin 2006 où j’ai travaillé dans l’immobilier, essentiellement avec des entreprises locales, ce qui m’a conféré une bonne connaissance des pratiques culturelles de la région. Membre actif de l’AIPE, ainsi que l’une des représentantes des parents d’élèves au Conseil d’école du Lycée Français Georges Pompidou, j’étais très impliquée dans le domaine de l’éducation que je considère être l’un des ciments de notre communauté française. J’avais rejoint le conseil d’administration de l’UFE Dubaï, et je m’étais présentée aux dernières élections consulaires aux Emirats arabes unis et Oman aux côtés de Laurent Rigaud et Nathalie de Gaulle. 

 

Pourquoi avoir souhaité me présenter à ces élections consulaires à Singapour en juin 2020?

 

Arrivée à Singapour en 2014, j’avais poursuivi sur place mes engagements au service de la communauté française. Ma candidature à ces élections consulaires en était le prolongement naturel.

 

Au sein de l’Association des Français de Singapour (AFS), j’étais en charge du sponsoring et des espaces publicitaires de la Gazette, puis Vice-Présidente en 2016. Je m'étais  impliquée dans l’organisation des Grands rendez-vous de la rentrée, du dîner de gala commun avec la Chinese Women Association, de la chasse aux œufs de Pâques, de la Fête des mères, de l’Arbre de Noël… Avec « Let’s talk about it », réseau d’entraide sociale des Français et Francophones à Singapour créé par Geneviève Groslière, nous apportions conseil et soutien aux personnes en difficultés. J’ai fait partie de l’équipe organisatrice de la fête nationale du 14 juillet au Lycée Français.

 

Dans le domaine de l’éducation, j'étais élue à la commission parents et au conseil d’école du Lycée Français de Singapour (IFS) depuis 2017. C’était pour moi une évidence de rejoindre le lycée au sein des instances pédagogiques et non pas gestionnaires, même si j’ai une formation en gestion et droit. Je suis particulièrement concernée par la situation des enfants aux besoins particuliers.  J'étais active au sein du groupe regroupant des parents d’enfants DYS résidant à Singapour. Lors de la primaire de la droite et du centre pour les dernières élections présidentielles, j’avais collaboré au volet Handicap de Bruno Le Maire.

Sur le plan professionnel, j'étais Directrice commerciale du Bottin Singapour depuis 2017,  qui regroupe des informations et contacts indispensables pour une expatriation réussie à Singapour. Nous avions publié dans ce cadre un guide de Bienvenue à Singapour, un guide des enfants, un guide des familles… et nous organisions régulièrement des événements pour la communauté française : Summer Night, Soirée des années 80, des années 70, marché de Noël, pique-nique d’accueil des familles, speed meetings pour les nouveaux arrivants…

C'est une chance qui nous est donnée à l'étranger de partir à la découverte de nouvelles cultures, mais n'oublions pas aussi l'importance des rencontres conviviales propres à nos villages français pour conserver nos racines !